Une robe top chrono !

11 juin 2016


Ce 28 mai dernier, j'ai été invité au mariage d'amis à mon petit ami dans le Sud de la France, près d'Avignon. Le thème était le vintage, toutes années confondues. Comme ça me plaisait bien, je me suis dit que c'était l'occasion idéale pour créer ma toute première robe !


En faisant quelques recherches, je suis tombée sur cette photo. Il n'y avait pas de patron associé mais à première vue la robe n'est composée que de grannys. Je me suis donc inspirée de cette idée, pris mes mesures et j'ai cherché après un modèle de granny assez grand qui n'avait pas trop de "détails", pour ne pas faire trop chargé. Sur Pinterest, j'ai trouvé celui-ci qui me convenait parfaitement :


Pour ces grannys j'ai choisi le coton "Essential Cotton Soft DK" de Rico Design sur L'Heure Créative (coucou Claire, si tu me lis !). Je commence donc toute contente les grannys, que j'assemble au fur et à mesure pour éviter le calvaire d'assembler tout à la fin. Et j'ai bien fait ! Puisque la taille que j'avais calculée était trop grande d'un granny ! Ne me demande pas ce qui a cloché, je ne le sais pas moi-même...

Quelques jours plus tard, je me suis rendu compte qu'il ne me restait que deux pelotes... et je n'en étais qu'à la moitié ! C'est pas grave, je n'avais qu'à en recommander. Sauf qu'une fois sur le site, la vendeuse m'informa que la marque Rico Design ne produisait plus ce type de fil, ce qui voulait dire que j'avais acheté les dernières pelotes de la e-boutique.

Après avoir cherché partout après des pelotes disponibles, et sans succès, le désespoir s'empara de moi. J'étais à un peu plus d'un mois du Jour-J. J'aurais très bien pu le laisser tel quel en bustier, puis mettre une jupe avec, mais non, je déteste les jupes !!! Je ne supporte pas en porter, je me sens compressée, boudinée... Va savoir pourquoi. Bon, au moins, tout ce travail et tous ces fils ne seront pas gâchés, puisque je compte bien le terminer en bustier ! Mais ça, on en reparlera dans un prochain article !


J'étais quand même déçue et il ne me restait qu'un mois avant le mariage... J'avais donc deux choix : acheter une robe ou en recommencer une. Comme je voulais faire ma têtue et rester sur ma première idée, c'est-à-dire en faire une moi-même, j'ai donc chercher après un modèle assez rapide à faire et pas trop coûteux au niveau du fil (le TGV c'est pas donné...). À ce moment, peut m'importer que ce soit au crochet ou au tricot (quoi que ça aurait été un modèle facile au tricot), du moment qu'il y avait un léger esprit vintage puisque de toute façon les accessoires auront fait l'autre moitié du travail.

Après de courtes recherches je suis tombée sur ce modèle de Bergère de France tiré du magazine n°178, qui est un modèle au crochet pour les "Qualifiées" très bien expliqué.


Le fil préconisé est le "Coton à Tricoter" de chez BdF également, avec deux tailles de crochet : 4mm pour le motif fantaisie et 3,5mm pour les brides. Sur le modèle, c'est un coloris "Froment", mais par erreur j'ai choisi le coloris "Cygne", qui me paraissait moins blanc sur la e-boutique... J'ai eu peur au début que ça aurait été trop blanc, mais finalement une fois crocheté ça m'a plu. Comme il est très fin, il fallait le doubler, et heureusement, sinon je n'aurais pas fini !


Me voilà partie dans un grand ouvrage top chrono ! J'ai été agréablement surprise par la rapidité à laquelle monte la robe (et ce n'est pas parce que j'étais un bon trois quart de la journée dessus). Elle est très agréable à crocheter, le motif fantaisie se fait en deux rangs différents, ce qui évite la monotonie.

Par manque de temps, je n'avais pas d'autre choix que de suivre le modèle à la lettre et ne pas en faire qu'à ma tête en changeant la moitié du patron, à une petite exception près. La longueur de la robe était beaucoup trop courte à mon goût, à tel point que j'ai dû rajouté 16 cm !


L'assemblage a été pour moi un vrai calvaire. Je n'avais plus que deux jours pour coudre les deux parties ensemble ainsi que la fermeture et les bretelles. En plus de ça, les coutures étaient trèèèès longues, d'une part à cause de la hauteur de la robe et d'autre part car il fallait faire attention à bien faire correspondre les motifs entre eux. Puis est venue la fermeture. J'ai réussi du premier coup, et ça c'est un exploit, crois moi ! Pour finir, j'ai utilisé 12 pelotes, et j'ai terminé la robe UN JOUR avant !


Conclusion : La robe est très agréable à porter. Elle est souple et légère.


Et toi, quel a été ton ouvrage top chrono ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire